Regard d'antiquaire

regard d'antiquaire: le blog qui vous parle du marché de l'art, des antiquités, de la restauration d'objets d' art,tout l'univers des arts décoratifs.

Antiquités et Antiquaires sur le site Proantic.com

08 octobre 2009

la verrerie Venitienne

Ce sont les artisans verriers de Constantinople venus s'installer à Venise au XIIIème siècle, qui vont initier les verriers vénitiens à toutes les techniques et les décors utilisés en Asie et à Byzance pour colorer, dorer et émailler le verre. A partir de ce moment, la fabrication se perfectionne et confère à la verrerie de Venise sa réputation universelle.

verre de murano

Plat, décor gravé au blason du Papa Pie IV , Venise, XVIème (c)musée curtius
Coupe en verre blanc translucide,Venise, XVème (c)musée curtius
Coupe en verre imitation calcédoine, Venise XVème (c) musée de sèvres
Flacon en verre agatifié, Venise, XVIIème

Durant le moyen âge, Venise à une intense activité verrière, les règles qui régissent cette corporation sont très stricts et protectionnistes. Elles interdisent en autre, la sortie de la lagune de matériaux ou d'outils relatifs au métier et tout verrier qui abandonne sa patrie est automatiquement considéré comme traite et passible de la peine de mort. A partir de 1291, les doges prennent une décision capitale, il décident d'éloigner les fours des verriers dans l'ile de Murano, pour éviter les incendies à Venise (construite majoritairement en bois), et ils peuvent ainsi maintenir une étroite surveillance sur les précieux secrets de fabrication.

verre de murano

Coupe sur pied émaillé, Venise, XVème (c)musée arts décoratifs
Vase en verre transparent doré, Venise, XVIème (c)musée arts décoratifs
Coupe sur pied, decor d'or et émaux, Venise, vers 1500 (c) musée Curtius

Au XVème siècle, l'emploi du verre coloré est très fréquent, la pâte de verre, soufflée dans un moule était subtilement colorées dans sa masse avec des inclusions d'aventurine (poussière de cuivre) pour imiter les pierres précieuses telles que l'améthyste, la calcédoine, l'onyx... Certaines pièces d'inspiration grecque en verre incolore étaient dorées et émaillées de couleurs vives avec un décor de scènes variés, d'écailles et de frises. les verriers vénitien utilisaient aussi un verre blanc, opaque très laiteux "le Lattino" qui imitait la porcelaine de chine.

verre de murano

 

Aiguière à décor filigrané, Venise, XVIème (c) musée curtius
Carafe à décor filigrané, Venise, XVIIème (c) arts décoratifs
Burette à decor filigrané, Venise, XVIIème (c) art décoratifs

La renaissance est l'âge d'or de la verrerie de Murano, le verre avait atteint sous la forme du "cristallo", une perfection absolue. les maitres verriers travaillaient ce verre proche du cristal sans aucun décor, seule importe la pureté de la matière et la perfection de la forme, parfois de légères ailettes colorées venaient souligner le contour de la jambe d'un verre.

boites4op

Gobelet en verre craquelé, Venise, XVIème (c) musée des arts décoratifs
Verres à jambe, Venise, 16ème et 17ème (c) musée des arts décoratifs

Deux techniques nouvelles sont adoptées au XVIème siècle: Le verre à filigrane, obtenu au moyen de cordons de lattimo droits et tordus insérés dans le cristal et tordus dans toutes les directions  de façon à former un réseau de lignes. Dans la seconde moitié du XVIème siècle, les verriers de Murano mettent au point les premiers verres dit à "a ghiaccio", qui présentent un effet de craquelures qui est du à l'immersion brutal de l'objet en fabrication dans de l'eau froide. Il faut également mentionner la technique de la gravure à la pointe de diamant qui crée des reliefs très légers à effet de dentelle.

verre de murano

Coupe, Venise, XIXème
Carafe, Venise, XVIIème (c) musée du verre de Murano
Calice à dragon stylisé, Venise, XIXème

Le XVIIème siècle est la période la plus fastueuse, les verriers de Murano créèrent des objets de forme baroque, extravagants, très ornés et d'une grande virtuosité comme des calices à couvercle, des verres à serpenteaux, des flacons à parfum, des lampes de table qui revêtaient parfois des formes zoomorphes.

verre de murano

 

Verres à serpent, façon Venise, Pays Bas, XVIIème (c) musée curtius

La qualité et la créativité vénitienne s'exportait bien, la verrerie de Murano était recherchée par toutes les cours l'Europe, car tous et toutes voulaient en posséder. l'engouement est tels que ces pays (la France, Le Pays Bas, dans les pays germaniques...) vont faire venir des maîtres verriers de toutes Italie, qui maîtrisent la technique de Murano pour copier et réinterpréter cette fabuleuse verrerie. la production qui sortira de ses ateliers sera appelée: verre de Venise ou encore "façon de venise".

 

 

Posté par regardantiquaire à 12:21 - Permalien [#]
Tags : , , ,