Regard d'antiquaire

regard d'antiquaire: le blog qui vous parle du marché de l'art, des antiquités, de la restauration d'objets d' art,tout l'univers des arts décoratifs.

Antiquités et Antiquaires sur le site Proantic.com

25 février 2011

La Commode Régence de Charles Cressent

Charles Cressent (1685-1768) fut l’un des ébénistes les plus brillants de la première moitié du XVIIIe siècle, son nom est aussi fameux que celui de l'ébéniste André-Charles Boulle pour l'epoque précédente.

D'abord sculpteur, Il travailla pour Girardon et Le Lorrain et fut élu maître sculpteur de l'Académie de Saint Luc le 14 août 1714. Employé par Joseph Poitou (mort en 1719) comme sculpteur ornemaniste spécialisé en bronze d'art, il épouse sa veuve et lui succède ainsi dans la charge d'ébéniste du duc d'Orléans. Il travaille alors pour le Régent puis pour son fils. Il sut s'attacher la clientèle la plus prestigieuse, parmi ses clients figuraient Louis XV, le roi de Portugal, l’électeur de Bavière ainsi que les grands financiers, collectionneurs et  hauts fonctionnaires parisiens de l'époque.


hjui

commode de Charles Cressent d'époque  Régence, 18ème

(c) metmuseum

Cette commode ancienne  se caractérise par une exceptionnelle qualité. Sa formation de sculpteur explique le rôle prépondérant que prendra le bronze doré dans le décor de ses meubles; le fait que son atelier produisait à la fois des bronzes et de l'ébénisterie explique aussi le caractère remarquablement homogène de sa production.

Pour réaliser ses meubles, l'ébéniste  charles Cressent a choisi le placage en frisage, technique à laquelle il a systématiquement recours. Cette technique d'ébénisterie tire parti des veines du bois comme élément décoratif. Il utilise pour cela des bois exotiques d'importation comme l'amarante, le bois de satiné, le bois de Cayenne, le bois de violette ou encore le palissandre.

uhgt

commode regence  en bronze doré,

Charles Cressent, XVIIIème siècle

(c) metmuseum

Il orne  bureau, commode, armoire ou médaillier de sculptures en bronze doré d'une qualité et d'une beauté incomparable. Ses bronzes doré d'une ciselure toujours impeccable, constituent sur certains meubles, en premier lieu sur ses commodes, des décors d'une invention et d'une richesse qu'aucun autre ébéniste, Boulle excepté, n'a jamais égalées. Son répertoire ornementale est très vaste: espagnolettes, trophées, mascarons, groupes d’enfants,  animaux exotiques, Lambrequins, feuillages godronnés et déchiquetés, rinceaux, cartouches, palmes, branches des lierres, feuillages et fleurs rocailles…

L'obligation de l'estampille ne datant que de 1743, l'œuvre de Cressent, qui correspond au style Régence et au début du style rocaille, n'est pas signée. Ses meubles furent régulièrement copier jusqu'a la fin du XIXème , figurent dans les musées les plus importants.

Vous aimez les meubles anciens retrouvez sur Proantic notre rubrique la commode ancienne  ,un choix d'objets d'art de de meubles anciens  quotidiennement renouvelé par des antiquaires venant de toute la France.

Posté par regardantiquaire à 12:26 - EVENEMENTS ET EXPOSITIONS - Permalien [#]
Tags : , , ,