Regard d'antiquaire

regard d'antiquaire: le blog qui vous parle du marché de l'art, des antiquités, de la restauration d'objets d' art,tout l'univers des arts décoratifs.

Antiquités et Antiquaires sur le site Proantic.com

02 avril 2013

l'Art de la Marqueterie

La marqueterie est un travail décoratif réalisé pour orner des meubles par l'assemblage et le collage de minces feuilles de bois d'essences et de couleurs variées.  Ces feuilles de bois sont parfois rehaussées par d'autres matières comme: les pierres dures, l'ivoire, l'écaille, de fines plaques de métal découpé (argent, étain, laiton)....

secrétaire louis XVI

secrétaire louis XVI en marqueterie de fleur

(c) Proantic- Galerie Gilles linossier

Au XVIIème et au XVIIIème, périodes fastes de la marqueterie, certains ébénistes virtuoses créent avec ce procédé d'admirables tableaux sur leurs meubles. Appelée peinture en bois, la marqueterie se prête à des compositions de fleurs, d’animaux, de personnages et d’ornements grâce  aux diverses essences de bois  européennes ou exotiques d'une grande variété de coloris permettant de contraster les décors et d'affiner les nuances.

secrétaire louis XVI

Secrétaire louis XVI, marqueté en frisage

(c) Proantic-galerie Laurence Helmer

Sous le style louis XVI, les panneaux des meubles sont souvent décorés: de placages de bois en frisage assemblés de telle sorte que le fil du bois suit des directions différentes et change de tonalité sous l'action de la lumière en formant des dessins ainsi que de jeux de fonds qui sont des combinaisons géométriques de bois de différents couleurs, ou de même essence, mais posés à fils contrariés. La commode et le secrétaire louis XVI par leur architecture sont certainement les meubles qui se prêtent le mieux au travail du frisage et des jeux de fond.

20831-1

Commode XVIIIème marquetée  de bois précieux

(c) Proantic-galerie Rigot et fils

Les différentes techniques utilisées en marqueterie:

L'incrustation:

C'est au XIV ème siècle que les Italiens réutilisent cette technique ancienne qu'il nomme " intarsia" pour orner leur mobilier. L'incrustation consiste à creuser le bois avec un ciseaux ou une gouge pour y placer des morceaux d'une autre matière ou d'une essence de bois différente afin d'obtenir des frises ou des tableaux.

La marqueterie boulle

Attribuée au célèbre ébéniste de louis XIV, André-Charles Boulle du début du XVII ème siècle, cette technique consiste à empiler plusieurs planches de bois de différentes essences ou d'autres matières et à les découper en une seule fois. Grâce à cette technique de marqueterie, on obtient ainsi deux fois le même motif: l'un en positif appelé (première partie) et l'autre en négatif (contre-partie). Les panneaux sont ensuite plaqués sur une paire de meubles identiques ou bien à l'intérieur et à l'extérieur d'un même meuble.

Le procédé classique « élément par élément»

Cette technique est la plus utilisée par les marqueteurs. Elle est complexe et nécessite plusieurs étapes. On doit dʼabord dessiner le motif sur la planche choisie pour la partie négative, et sur celle choisie pour la partie positive. Ensuite, on découpe le motif, une planche à la fois, et on obtient, une planche avec le motif positif et l ʼautre avec le motif négatif. Cette technique demande une grande précision, car le motif découpé dans la première planche doit correspondre parfaitement avec celui de la seconde planche.

Posté par regardantiquaire à 16:08 - Permalien [#]
Tags : , , ,