Les antiquaires en ligne sur proantic.com.

19 août 2012

Thomas Germain: le plus illustre orfèvre du XVIIIème siècle

Fils d'un orfèvre du roi, Pierre Germain (1647-1684) qui a pris part aux grandes commandes du mobilier d'argent de Louis XIV, Thomas Germain occupe la charge d'orfèvre et sculpteur du roi laissée par son père et obtient un logement au Louvre. C'est à partir de 1720, date de son accession à la maîtrise, qu'il se consacre presque exclusivement à l'orfèvrerie.   Paire de seaux à bouteuilles du service Penthièvre-Orléans, Thomas Germain, argenterie XVIIIème (c) Musée du Louvre Les années qui suivirent la Régence marquèrent le... [Lire la suite]
Posté par regardantiquaire à 17:41 - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 août 2012

Charles Nicolas Dodin: Splendeur de la peinture sur porcelaine

Jusqu'au 9 septembre 2012, le château de Versailles présente l'exposition Splendeur de la peinture sur porcelaine. Charles Nicolas Dodin et la manufacture de Vincennes-Sèvres au XVIIIe siècle dans les appartements de Madame de Maintenon et dans la salle des Gardes du Roi. Cette exposition est consacrée à un des peintres les plus doués de la Manufacture royale de porcelaine au XVIIIe siècle, Charles Nicolas Dodin, dont les œuvres ont été, de son vivant comme au siècle suivant, recherchées par les plus grands amateurs de... [Lire la suite]
Posté par regardantiquaire à 15:26 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 août 2012

Les tables en fer forgé de Gilbert Poillerat

Gilbert Poillerat sort de l’école Boulle en 1921 et passe huit années auprès d'Edgar Brandt. Il se classe rapidement au premier rang des décorateurs et ferronniers d’art français du XXème siècle. Son travail souvent inspiré par l’art des XVIIème et XVIIIème siècles est la marque de l’élégance française. table XXème en fer forgé et doré à la feuille de Poillerat (c) SVV Aguttes La table et la console occupent une place considérable dans le travaille de Gilbert Poillerat dans les année 40. Elles sont travaillées en fer ou en acier... [Lire la suite]
Posté par regardantiquaire à 15:17 - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 août 2012

les meubles laqués de Jean Dunand

C’est en 1912 que Jean Dunand s’initie au travail de la laque avec l'artiste japonais Suragawa. En plus du décor de vases en métal, Jean Dunand sut  conférer à la laque, par  ses panneaux muraux et son mobilier art déco, le statut d’un art à part entière. Dunand revêt de laque de nombre meubles, les uns réalisés par des artistes décorateurs avec lesquels il collabore volontiers : Legrain, Printz, Rulmann, les autres exécutés dans ses propres ateliers de menuiserie. Il utilisa de nombreuses techniques  comme la... [Lire la suite]
Posté par regardantiquaire à 22:18 - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 août 2012

Pierre nogaret: célèbre menuisier en siège Lyonnais

Pierre Nogaret (1718-1771) , fondateur de la dynastie, s'installe à lyon en 1743 ou il dirige un important atelier. Spécialiste du fauteuil à la reine et de la chaise Louis XV cannée , il est le  plus célèbre maître en sièges de province; il est au centre de la conception et de la fabrication lyonnaise de sièges, à une époque où elle est la plus importante après Paris ! Ses canapés, ses lits, ses banquettes et ses fauteuils et ses chaises sont d'une grande qualité ou l' équilibre parfait et la nervosité, l'élégance et le... [Lire la suite]
Posté par regardantiquaire à 12:54 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
15 août 2012

Le mobilier du boudoir turc de l’impératrice Joséphine au coeur de Paris

DES MÉCÈNES POUR FONTAINEBLEAU Du 7 au 29 septembre 2012, au moment des journées du patrimoine et de la Biennale des Antiquaires, une opération inédite de mécénat est lancée par le château de Fontainebleau pour la restauration d’un de ses joyaux, le mobilier du boudoir Turc. Remeublé par l’impératrice Joséphine, le boudoir Turc abrite un ensemble de meubles et de tissus somptueux qui nécessitent une restauration urgente afin de pouvoir être à nouveau montrés dans la pièce et d’ouvrir celleci au public. Pour trouver les mécènes de... [Lire la suite]
Posté par regardantiquaire à 18:38 - - Permalien [#]
Tags : ,

15 août 2012

La console de lambris: fantaisie décorative au XVIIIème

La console XVIIIeme, au début du siècle, abandonne progressivement son allure architecturale pour devoir davantage à la sculpture; son emplacement dépend cependant des plans de l'appartement; ordinairement on la trouve entre deux fenêtres ou deux baies de porte. Au-dessus, on place quelquefois un panneau de glace ou un trumeau; la console  est une table d'appoint conçue pour être accrochée ou appuyée à un mur.   Console XVIIIème en bois naturel, époque louis XV (c) Violon d'ingres Le terme console, emprunté au... [Lire la suite]
Posté par regardantiquaire à 18:30 - Permalien [#]
Tags : , ,
14 août 2012

Le bureau plat: un meuble de représentation

Le bureau plat apparaît à l'époque Régence. Il succède au bureau Louis XIV de Boulle et aux bureaux Louis XIII à coffres. Le bureau plat Louis XV est une grande table, rectangulaire, dont les côtés sont longs plus du double des côtés courts (généralement environ deux mètres). Le bureau plat est le bureau typique de représentation. En général, c'est un meuble d'ébénisterie, c'est-à-dire exécuté par des maître ébénistes ou des ateliers autorisés par les privilèges royaux à travailler le bois en placage ou en marqueterie. Rarement... [Lire la suite]
Posté par regardantiquaire à 18:40 - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 août 2012

Le lustre à l'antique

Le lustre XIXeme est généralement un lustre à pampille mais sous l'Empire, les amateurs de l'Antiquité classique tentent d'opposer aux lustres à cristaux des "lustre antique" qui sont des suspencions en marbre qui portent des bougies et sont faite sur le modèle d'une lampe Romaine à becs multiples. Lustre empire à cristaux, XIXème On trouve à cette époque divers lustres qui s'inspirent de ces lampes Romaine, ils ont un fût en fer ou en bronze patiné orné de bras de lumière en bronze doré qui soutiennent les bougies; on trouve... [Lire la suite]
Posté par regardantiquaire à 12:44 - Permalien [#]
Tags : , ,
03 août 2012

Musée Marmottan Monet

Le Musée Marmottan Monet, ancien pavillon de chasse de Christophe Edmond Kellermann, duc de Valmy, est acquis en 1882 par Jules Marmottan. Son fils Paul en fait sa demeure et l’agrandit d’un pavillon de chasse destiné à recevoir sa collection d’objets d’art et de tableaux Premier Empire. A sa mort, en 1932, il lègue à l’Académie des Beaux-Arts l’ensemble de ses collections ainsi que son hôtel particulier qui devient le musée Marmottan en 1934 ainsi que la bibliothèque de Boulogne riche en documents historiques. Musée Marmottan (c)... [Lire la suite]
Posté par regardantiquaire à 15:27 - Permalien [#]